• ag greve 2015
  • ag2 greve 2015

Je me syndique

Les municipales passées, les attaques contre les salariés vont pouvoir reprendre de plus belle : l’allongement de la durée des cotisations  « retraites » ; le droit du travail  détricoté ; le CDI mis à mal ; la précarité à la hausse ; le stress en bonne santé ; le pouvoir d’achat en berne… face à l’arrogance toujours plus grande des stocks option et des parachutes dorés.
Sale temps pour les salariés !
Même à Radio France, les nuages noirs s’accumulent : des finances dans le rouge ; des travaux de la Maison de la Radio en panne ; des redéploiements en ligne de mire et des salaires en deuil.
Face à ces attaques frontales, ne restons pas résignés et isolés, en attendant d’hypothétiques jours meilleurs. Qui ne viendront pas tout seul…

 

Solidaire, Unitaire et Démocratique : 3 mots, 3 adjectifs pour affirmer une volonté à l’origine de la création de SUD : faire évoluer le syndicalisme. Nous nous sommes engagés à rendre SUD plus proche des salariés, davantage à leur écoute, à faire que chaque adhérent puisse participer à la prise de décision. SUD Radio France, qui existe depuis 2003, a gagné sa représentativité à la suite d’un procès engagé par la Direction. Les résultats professionnels ont été encourageants puisque SUD est arrivé en deuxième position lors des dernières élections au Conseil d’Administration. Et si notre implantation sur le terrain se poursuit, ce n’est toujours pas suffisant. Les syndicats regroupent encore trop peu de salariés. Pourtant, les combats pour renforcer la radio du service public et faire avancer nos droits de salariés sont nombreux à Radio France. Il est nécessaire que nous,  les salariés, puissions peser sur les prises de décisions… Il s’agit de notre avenir et nous ne pouvons pas accepter de laisser nos habits de citoyens au vestiaire de l’entreprise.

Le syndicalisme a été, à l’origine, la réponse des salariés pour que, sur le lieu de travail, leurs droits ne soient plus mis entre parenthèses. Cela reste plus que jamais d’actualité. Les avancées sociales n’ont été obtenues que par l’action collective continue. Et les entreprises qui respectent le mieux leurs employés sont celles où les syndicats sont les plus forts. Pourtant, en France, trop peu de salariés adhèrent à un syndicat. Ces derniers sont trop souvent perçus comme un corps étranger devenu ringard. Pour SUD, le syndicat reste le meilleur outil pour améliorer les conditions de vie et de travail des salariés, mais il doit, sans cesse, sans perdre son âme, améliorer son fonctionnement, affiner ses analyses, adapter ses propositions d’actions. Pour cela, nous avons besoin d’être nombreux.

Nous vous proposons de faire un bout de route ensemble…
Solidaire, Unitaire et Démocratique : 3 mots, 3 adjectifs pour affirmer une volonté à l’origine de la création de SUD : faire évoluer le syndicalisme. Nous nous sommes engagés à rendre SUD plus proche des salariés, davantage à leur écoute, à faire que chaque adhérent puisse participer à la prise de décision. SUD Radio France, qui existe depuis 2003, a gagné sa représentativité à la suite d’un procès engagé par la Direction. Les résultats professionnels ont été encourageants puisque SUD est arrivé en deuxième position lors des dernières élections au Conseil d’Administration. Et si notre implantation sur le terrain se poursuit, ce n’est toujours pas suffisant. Les syndicats regroupent encore trop peu de salariés. Pourtant, les combats pour renforcer la radio du service public et faire avancer nos droits de salariés sont nombreux à Radio France. Il est nécessaire que nous,  les salariés, puissions peser sur les prises de décisions… Il s’agit de notre avenir et nous ne pouvons pas accepter de laisser nos habits de citoyens au vestiaire de l’entreprise.

Le syndicalisme a été, à l’origine, la réponse des salariés pour que, sur le lieu de travail, leurs droits ne soient plus mis entre parenthèses. Cela reste plus que jamais d’actualité. Les avancées sociales n’ont été obtenues que par l’action collective continue. Et les entreprises qui respectent le mieux leurs employés sont celles où les syndicats sont les plus forts. Pourtant, en France, trop peu de salariés adhèrent à un syndicat. Ces derniers sont trop souvent perçus comme un corps étranger devenu ringard. Pour SUD, le syndicat reste le meilleur outil pour améliorer les conditions de vie et de travail des salariés, mais il doit, sans cesse, sans perdre son âme, améliorer son fonctionnement, affiner ses analyses, adapter ses propositions d’actions. Pour cela, nous avons besoin d’être nombreux.

Nous vous proposons de faire un bout de route ensemble…

L'Union syndicale Solidaires est une union interprofessionnelle de syndicats rassemblant ceux et celles qui luttent pour leurs revendications et pour la transformation sociale. Elle est présente sur tout le territoire, dans de nombreux secteurs professionnels du privé et du public, et entretient des relations fraternelles avec des syndicats dans le monde et de nombreux mouvements sociaux. ***** syndicat, transformation sociale, revendications, indépendance syndicale, unité syndicale, solidarité internationale, égalité, mouvements sociaux, ***** Conception : Cathy Mounier Webdesign : Corinne Veron Durand Développement : [Moduloo.net] ***** Union syndicale Solidaires 144 Boulevard de la Villette - 75 019 Paris tel : 01 58 39 30 20 - fax : 01 43 67 62 14 contact@solidaires.org ***** CEFI Solidaires - 144 bd de la villette - 75019 Paris (contact cefi@solidaires.org ou 01 40 18 44 43) ***** Centre d'études et de formation interprofessionnel SOLIDAIRES
Vous êtes ici